2.03 Earthquake


Si "Earthquake" ne secoue pas l'aspect conventionnelle et ronronnant du show, il n'en est pas moins un épisode drôle et solide. Le tremblement de terre n'est d'ailleurs qu'un prétexte pour parvenir à relier les différentes intrigues, toutes plutôt réussies. 

Rien de nouveau chez les Dunphy, si ce n'est la marche réparé par Phil. Ce dernier joue les héros en fixant une armoire tandis que sa femme est enfermé dans la salle de bains avec un plombier qui lui donne des conseils d'éducation. "It’s like they say: sometimes when God closes a door, he closes it so hard that your wife can’t get out." Ah Phil, toujours le bon mot. Mais le plus rigolo, c'est Luke. Je ne me lasse pas de le voir aussi débile qu'adorable. Bon par contre, Claire qui réalise qu'elle reproduit les erreurs de sa mère avec sa fille, c'était un peu trop convenue et déjà-vu. 

La religion est également au centre de l'épisode, en particulier du côté de Jay qui doit expliquer ce qu'est le paradis à un Manny perplexe. C'est rondement mené, et même si cette partie est encore une fois la plus faible de l'épisode, elle ne manquait pas d'intelligence. 

Pour finir, on rencontre Pepper Saltzman, un ami de Mitch et Cam qui, même s'il remet une couche de stéréotype, est très drôle. J'ai adoré Cam dans son rôle de femme de mafieux, et toutes ses manies habituelles ne sont pas prêt de m'ennuyer.

À défaut d'être original, voici un épisode drôle et sans véritables maladresses. De la comédie traditionnelle qui se regarde avec un vrai plaisir.

Commentaires

Articles les plus consultés