3.01 Go Big Or Go Home


Je suis heureux de retrouver enfin le chemin de Pawnee ! Après une longue pause causée par la grossesse d'Amy Poehler, "Parks & Recreation" est enfin de retour avec une troisième saison qui sera plus courte mais qui aura également bénéficier d'un temps de gestion plus long. Déjà que la deuxième saison, dois-je le rappeler, était la meilleure comédie à l'écran l'an dernier, il faut donc s'attendre à quelque chose d'encore plus grand !

Et ça commence très bien. Les scénaristes intègrent très bien le long hiatus avec un previously on qui replonge tout de suite dans le bain (et de toute façon, j'ai déjà revu une dizaine de fois les épisodes précédents durant la pause). On se souvient très vite pourquoi il fait aussi bon vivre à Pawnee, une ville désormais familière et tellement attachante. Les personnages refont apparition un à un, tous prêt (ou presque) à suivre Leslie dans sa nouvelle croisade. Il semble que cette année, il s'agira pour elle de faire face à la crise qui a mis son service dans la panade, et pour y arriver, elle trouve une idée qui devrait servir d'arc à une bonne partie de la saison. Voir tout le monde s'associer à Leslie pour mener à bien le Harvest Festival m'enchante déjà !

Surtout que les deux nouvelles additions au cast s'en sortent très bien dans ce season premiere. On avait déjà aperçu leurs qualités en fin de saison dernière mais Chris et Ben s'affirment ici pour de vrai. Rob Lowe révèle un vrai talent comique (on l'avait deviné dans "The Invention of Lying") et apporte beaucoup de fraîcheur à l'ensemble, surtout au personnage d'Ann qui en avait bien besoin. Adam Scott est toujours parfait en rabat-joie qui semble bien cacher son jeu et propose un jeu intéressant d'amour vache avec Leslie. Il y a toujours Ron, personnage de comédie le plus drôle du moment, en grande forme, nous offrant sa pyramide de l'excellence et un défilé de répliques déjà cultes. Tom revient en amoureux transi qui porte des chaussures de femmes tandis que Jerry est toujours la victime parfaite. Quand à la romance entre Andy et April, elle semble avoir de beaux jours devant elle avec un nouveau triangle amoureux qui procure déjà une bonne dose de légèreté et de tendresse. Go Andy !

On a donc un retour à la hauteur de mes attentes, qui promet beaucoup de fun et d'ambition pour la suite de la saison. Avec un The Office vieillissant, Parks & Recreation pourrait bien, si elle abat correctement ses cartes, devenir la vraie comédie phare de NBC. Pour moi, c'est déjà le cas.

Commentaires

Articles les plus consultés