5.05 King of Norway

C'est ce qu'on appelle une mauvaise journée, pas vrai Nucky ? Je savais que la cinquième saison raconterait probablement sa chute (en même temps, avec les flashbacks, que son ascension) et je savais qu'on aurait un épisode pivot où le calme et l'optimisme retrouvé du gentleman allait disparaître d'un coup. Avec des affiches promos affichant "No one goes quietly", on savait aussi qu'à un moment ou un autre, la guerre allait franchement être déclarée. C'est maintenant chose faite dans un épisode qui n'est pas le plus solide pour le moment (des choses vont trop vite, d'autres pas assez et on doit se rendre à trop d'endroits en même temps) mais qui reste foutrement tendu et excitant. 


Tellement tendu que je m'attendais à voir la mort surgir de partout. Finalement, c'est à travers une bonne vieille fusillade qu'elle apparaît et n'est qu'un avertissement : l'échéance est repoussée aux trois épisodes restants (seulement trois bordel !). À la place, on s'inquiète et on rit jaune. Rien de tel qu'un Michael Shannon en roue libre pour déconner : le dîner chez les Mueller était du niveau des repas les plus embarrassants de la télévision, détrônant presque celui réunissant Skyler et Jesse dans Breaking Bad ou celui organisé par Michael et Jan dans The Office. On croirait notre duo comique presque soulagé quand intervient les forces de l'ordre. Si la chute de Capone m'intéresse peu (tellement de films sur les Intouchables existent déjà), les égarements pathétiques du couple Nelson/Eli valent le détour. Ils permettent d'alléger le propos (à quand la sitcom franchement ?) tout en nous rappelant constamment à quel point on a là deux personnages vétérans qui ont traversés toutes sortes d'enfer et sont au bout du rouleau. C'est à peine crédible à force, mais toujours porté par deux acteurs plus que convaincants, l'un cabotinant comme on aime, l'autre plus juste et touchant que jamais. On sent les scénaristes parés à nous pondre un bon vieux toutéliage grâce au fantôme de l'agent Knox. 

En parlant de toutéliage et de fantômes, j'ai ma petite théorie concernant le rôle que Gillian pourrait jouer dans cette ultime saison. Parce que pour l'instant, et particulièrement ici, ses apparitions sont plus décousues que jamais du reste. Mais il se pourrait bien qu'elle soit la clé de la chute de Nucky si ce gamin qui vient de rejoindre l'entourage du malfrat est bien celui que je pense. Ce serait un peu trop facile et en même temps, le karma revient souvent frapper à la porte quand les scénaristes doivent trouver une conclusion. Si les prochains flashbacks incluent l'arrivée de la jeune Gillian auprès du Commodore, mes doutes seront raffermis. Pour l'instant, je suis un peu triste d'avoir quitté la mélancolie de l'enfance mais fasciné par le sosie de Buscemi qu'ils ont dénichés. Tellement fasciné que ça m'a presque empêché de savourer ce moment clé où Nucky découvre sa nouvelle vocation. 


Tandis que l'on prend plaisir à voir Margaret obtenir ce qu'elle veut avec l'arrogance qu'elle a méritée, on n'est pas aussi confiant pour un Chalky tout à fait diminué, même après avoir enfilé de nouveau son vieux costume. Le seul mérite de son escapade, c'était de nous montrer à quel point il n'est plus dirigé que par la vengeance et les retrouvailles avec son ancien allié étaient douce-amères. Le cliffangher de l'épisode (qui n'est pas si surprenant que ça) laisse présager qu'on aura sûrement le droit de revoir le personnage avoir du coeur, ce qui pourrait bien signer, à lui aussi, sa chute. 

Oui car Manzano n'a pas tort : les rois et les empereurs, c'est fait pour tomber. Qu'il s'agisse de César ou du roi de la Norvège, il y aura toujours quelqu'un pour prendre votre place car tout est voué à disparaître et recommencer. Pour Nucky, ce sera peut-être ce gamin embauché par Doyle qui ressemble étrangement à Jimmy Darmody ou bien le redoutable trio violence/cerveau/expérience formé par Luciano, Meyer et Torrio. Comme la présence centrale des flashbacks semblent nous inviter à le croire, je parierais plutôt sur les fantômes du passé...

Commentaires

Articles les plus consultés