5.04 Live Show (East & West Coast)


S'il y a bien une série qui devait faire un show en direct, c'était 30 Rock. Et ce, pour de multiples raisons : l'expérience de Tina Fey et ses contacts avec le Saturday Night Live, le rythme et le type d'humour de 30 Rock, sa chute de vitesse et son besoin d'un nouveau souffle et d'une audience en hausse et un tas de guest star à exploiter. Le résultat est plus qu'à la hauteur et apparaît comme un joli défi, réalisé deux fois, d'abord pour la côté Est puis la côte Ouest. J'ai visionné les deux épisodes et malgré quelques différences, j'ai beaucoup aimé les deux. Je suis un passionné de théâtre et j'ai retrouvé la même tension, la même excitation devant mon écran. 

Non seulement le concept du live show est abordé avec beaucoup d'inventivité (les flashbacks avec Julia-Louis Dreyfus étaient géniaux !), mais l'épisode est en plus vraiment bon, truffé de bonnes répliques et de passages hilarants. Tina Fey s'en sort très bien, mais les meilleurs, les plus à l'aises sont Alec Badlwin et Jane Krakowski, impeccables du début à la fin. Tracy Morgan m'a déçu, complètement à côté de ses pompes, mais pas de la manière drôle habituelle, plutôt d'une manière carrément embarrassante. Au moins, Fey a pensé à tout et a intégrer les défauts de son comédien dans l'intrigue. Les apparitions de Matt Damon et Jon Hamm sont bien exploités et la pub du docteur Spaceman m'a agréablement surpris. Même Kenneth était presque supportable ! On avait presque un sentiment de season finale, avec la joie de tous, l'intrigue qui unit tous les personnages, l'apparition de Rachel Drach et le salut final. Ce qui est drôle finalement, c'est que le format sitcom fonctionne très avec 30 Rock et que j'en suis presque à regretter de devoir revenir au format habituel.

En tout cas, c'est une belle réussite et j'espère que ce ne sera pas la dernière de cette saison qui me réconcilie vraiment avec 30 Rock.

Commentaires

Articles les plus consultés