6.04 Subway Wars / 6.05 Architect of Destruction


6.04 Subway Wars

Comment redonner une chance à une série qui semble ne jamais arrêter de vous décevoir ? 1) Arrêter de lire les critiques et se faire sa propre avis. 2) Pardonner l'inégalité du jeu et des blagues pour se concentrer sur la partie divertissante/pause déjeuner du show. 3) Un peu d'indulgence n'a jamais tué personne. 

En appliquant tout cela à la lettre, j'ai vraiment réussi à apprécier cet épisode. Pour la première fois de la saison, j'ai ri de bon coeur. Il y avait du rythme, un concept qui a tenu la route jusqu'au bout, des idées un peu neuves et un groupe uni dans l'effort. Même si certains gags sont poussif ou tombent à l'eau, parodier Amazing Race parvient tout de même à développer les envies de bébé de Marshall et Lily sans que ce soit soporifique, à renouer un peu la vieille flamme entre Barney et Robin, sans que l'on ait vraiment envie de les voir tout les deux en couple, et quand à Ted... et bien, rien de nouveau concernant Ted.

Joli visite de New York en tout cas, usage maîtrisé de la narration, et une vraie fraîcheur. Un épisode très correct, sincèrement.

6.05 Architect of Destruction

Au programme de cet épisode, un gros building et un petit pénis. Deux intrigues qui symbolisent les deux grands arcs de la saison : la potentiel progéniture de Marshall et Lily et la rencontre entre Ted et la Mother. Et là, je crois qu'on tient la bonne. Oui, oui, Zoey (interprêté par Jennifer Morrison) a un gros potentiel pour être l'élue. Ca semble peut-être facile, son introduction dans la série est peut-être médiocre, mais je le sens bien. Ou plutôt je l'espère car je ne supporterais pas une autre conquête éphémère. 

À part introduire maladroitement la Mother, cet épisode ne sert pas à grand chose. Rien de vraiment drôle (si ce n'est la réplique de Marshall sur le catch ou le lapin de Barney) et rien de vraiment neuf. Franchement, tout ce qui concerne le nouveau petit ami de Robin et son petit pénis est vraiment navrant, et répéter les mêmes gags sans arrêt (le petit pénis donc, mais également les serpents ou le "Boobs" de Barney) n'est pas ce qui va sortir la série de ses gimmicks les plus agaçants. 

Après une bonne surprise la semaine dernière, voilà une belle déception.

Commentaires

Articles les plus consultés