Bilan Saison 1


J'adore Ricky Gervais. Ce type me fait mourir de rire dès qu'il lance une réplique. Qui aurait parié sur ce type à la créativité débordante qui a révolutionné la comédie avec The Office ? Après le succès de celle-ci, il nous a offert deux saisons d'un nouveau bijou : Extras.

Diffusé sur la BBC puis sur HBO, la série raconte les mésaventures d'Andy, un acteur au profil de looser mais ne manquant pas d'humanité et de rêves enchaîner les rôles de figurants avec l'espoir de voir un jour son script de sitcom validé. Il est accompagné de Maggie, une collègue et amie gentiment idiote et d'un manager incompétent au possible (interprêté par Stephen Merchant, l'acolyte et co-scénariste de Gervais).

Un défilé de guest star apparaît lors de cette première saison : un Ben Stiller hystérique qui tourne un film sur la guerre en Bosnie (et le compare à Dodgeball), Kate Winslet qui donne des conseils à Maggie pour ses conversations téléphoniques érotiques, Patrick Stewart qui joue les obsédés sexuelles ou bien Samuel Lee Jackson dans un épisode qui s'intéresse au racisme. Chacun s'intégre à sa manière dans cet univers rempli de références cinématographiques, de commentaires sur le monde du cinéma, de mise en abyme de la carrière de Gervais et de personnages aussi pathétiques que touchants. Ricky Gervais au sommet de son art, affinant le travail qu'il avait commencé avec The Office. 

À redécouvrir d'urgence, que vous aimiez l'humour anglais ou pas.

Commentaires

Articles les plus consultés