3.10 Mhysa

ATTENTION : Mes chroniques vont contenir des SPOILERS concernant la première saison et la suite de l'intrigue. J'ai presque fini la lecture de "A Storm of Swords" alors je m'adresse en particulier à ceux qui en sont au même point voir plus. Cela dit, je vais faire gaffe dans la mesure du possible. Et je vous conseille d'en faire autant dans les commentaires. Ne m'obligez pas à vous amener de force place de Baelor. Merci.

Après un mariage arrosé, voilà la gueule de bois. Je sais bien qu'il faut préparer la suite et qu'un épisode plus calme est nécessaire, mais le rythme de "Mhysa" était tout de même vachement bancal. Alternant des scènes bien trop courtes et d'autres bien trop longues et se terminant sur une image assez risible, ce season finale est bien trop inégal et didactique. 


On en revient toujours au même problème : les scénaristes ont toujours du mal à gérer autant de lieux et de personnages. Et il aurait été naïf de croire que la disparition de Robb et Catelyn allait alléger le tableau : voilà que les Greyjoy sont de retour, que la famille Bolton prend de l'ampleur et nous sommes de retour au Châteaunoir avec toute sa galerie de visages familiers. J'aime les récits foisonnants quand ils me sont bien racontés. Cette saison, ce ne fut pas toujours le cas. La plupart des intrigues (celle de Jaime ou d'Arya surtout) étaient bien plus passionnantes que l'an dernier, mais pas beaucoup mieux construites. Découper "A Storm of Swords" en deux saisons n'est pas une mauvaise idée quand cela permet de développer mieux les personnages et leurs relations. Mais ça peut l'être quand c'est fait de manière maladroite, précipitée ou molle du genou. 

Il y a d'excellentes scènes dans "Mhysa" : la vengeance d'Arya, le face à face entre Jon et Ygritte (qui a été intelligemment réécrit), les différentes vacheries entre Lannister ou l'amitié naissante entre Davos et Gendry (inédite elle aussi et vraiment bien vue). Même Shae a le droit à quelque chose d'intéressant, grâce à Varys et à une offre qu'elle n'aurait pas dû refuser. Des moments clés aussi : le retour à Châteaunoir justement (avec une guerre repoussée à l'an prochain), le départ de Bran au-delà du Mur, l'insurrection d'Asha ou le retour de Jaime (que j'attendais beaucoup et qui est un ratage complet tellement il est mal intégré au reste). Mais tout ça était écrit à la va-vite et inséré dans un épisode fourre-tout, caractéristique des problématiques de Game of Thrones. 


Cette troisième saison était un très bon divertissement, cela va sans dire. "A Storm of Swords" offre une belle matière que les scénaristes ont su parfois vraiment bien s'approprier et qui devrait encore nous offrir de belles heures l'an prochain (et d'énormes surenchères sur les réseaux sociaux). Mais forcément, quand vient l'heure de faire le bilan et quand vient le moment d'offrir une conclusion à une saison très foissonnante, on est déçu. Et puis franchement, le bain de foule de Daenerys et son peuple d'esclaves libérés, c'était bien moche. 

Drôle de série. Elle mérite bien des vacances.

Commentaires

Articles les plus consultés