DylanesqueTV S06E08

COLD OPEN / Rien ne va plus : je suis obsédé par Boardwalk Empire et plus du tout amusé par Community. Que suis-je devenu ? Que vais-je devenir ? Les réponses à tout ça dans ce huitième épisode de mes "égarements du dimanche quand j'ai le temps d'écrire le dimanche".

ZKienS copy.jpg

LE FLOP

Community S05E01 à S05E04  

Il y a quelques bonnes idées dans ce reboot de Community mais pas de quoi crier au génie ou au retour du messie. Mon souci, c'est que je n'arrive plus à voir des personnages, je vois des scénaristes au travail, des gimmicks, du fan-service et un univers hermétique qui m'ennuie plus qu'il me fait sourire. C'est probablement dû à une lassitude ou à un vrai travail de sape de la part de la saison précédente, j'en sais rien. Tout ce que je sais, c'est que Pierce (ou Walton Goggins) est mon personnage favori de ce début de saison et que le départ annoncé de mon second personnage favori ne va pas aider. De bonnes intentions donc mais pas suffisamment pour me faire passer un bon moment à chaque fois. J'en demande peut-être trop mais j'aimerais parfois qu'une comédie soit un rendez-vous auquel je peux faire confiance, au moins pour sourire gentiment. Ou m'identifier. Ou les deux. Et ça fait déjà longtemps que je ne trouve plus ça à Greendale, ou alors à quelques occasions, au détour d'une réplique ou d'un épisode mieux maîtrisé. Avec Dan Harmon de retour, il est possible que ça revienne plus souvent mais ça ne reviendra jamais entièrement, j'en ai peur. 


LE PILOTE

Enlisted / Et justement, j'ai déjà l'impression que je peux faire confiance à Kevin Biegel et à son Enlisted (du moins jusqu'à ce que FOX l'annule prématurément). Le pote de Bill Lawrence et ancien showrunner de Cougar Town nous offre avec ce pilote un univers et des personnages immédiatement attachants, alors qu'avec l'armée, c'était pas franchement gagnée. Il le fait avec un sens du rythme assez dingue et en prenant pourtant soin de ne pas aller trop vite et de nous faire beaucoup rire, sans avoir trop l'impression d'avoir vu les mêmes situations ou les mêmes gags ailleurs. Bref, c'est frais, ça a un capital d'affection énorme et c'est la meilleure surprise de ce début d'année (j'ai pas encore vu True Detective mais si c'est bien, ce sera même pas une surprise). Il paraît que Toy Story 3 est mentionné dans le second épisode. N'en dites pas plus, j'achète. D'ailleurs c'est marrant, Community m'avait laissé sur une impression similaire dès son pilote. Ah, c'est beau l'époque où l'on s'attache à une série, où on offre notre temps à une comédie en s'imaginant que cet investissement nous sauvera la vie (ou nous remontera le moral tout du moins). C'est beau d'avoir la foi. 


ET AUSSI

Je ne sais pas si elle mérite son Golden Globe (et je m'en fous) mais Brooklyn 99 continue d'être sympa comme tout et de rendre plus riche et attachant ses personnages au fil des épisodes (le will they won't they de Peralta et Santiago est amorcé mais ça ne me dérange pas autant que je l'aurai cru). C'est tout de même New Girl qui reste ma comédie favorite à l'écran et son début d'année est excellent, pas de lassitude à l'horizon. Je ne suis pas si blasé que ça hein puisque même Parks & Rec a réussi à raviver un peu la flamme chez moi (bravo Amy !), d'abord avec un centième épisode impeccable et une suite qui annonce pas mal de changements intéressants (et qui sens drôlement la fin d'une époque, j'en viendrais presque à souhaiter une annulation pour que tout soit bien qui finit bien). Le retour de Cougar Town était aussi une bonne nouvelle. Rien de nouveau au Cul-de-Sac mais quelques bons rires autour des bonnes vieilles mêmes conneries, c'est réconfortant (je suis conservateur en fait, non ?). Et Matthew Perry m'a plus convaincu dans son rôle de millionnaire que dans ces deux derniers rôles à la tête d'une sitcom. La nostalgie, peut-être. Le dernier Parenthood m'a déprimé (dans le bon sens du terme) et je crois vraiment que Hank est devenu mon personnage favori. Le dernier HIMYM était bien nul, j'ai arrêté Sean Saves The World sans m'en apercevoir et j'ai retrouvé les Gallagher avec un vrai plaisir dans Shameless. Sans Rapaport et avec un Raylan en grande forme, le second épisode de Justified m'a beaucoup rassuré, m'a permis de revoir du monde de The Wire et remis d'aplomb pour la cinquième saison. C'était chouette aussi de retrouver Girls, son inégalité, ses fulgurances et un Adam Driver qui devrait nous porter ça sur ses épaules sans aucun soucis. Quand à The Good Wife, je n'ai pas encore regardé l'épisode de dimanche dernier, c'est vous dire à quel point la fougue du début de saison s'est essoufflé. Mais attention hein, je ne suis pas fâché avec la série, je suis juste un peu moins enthousiaste, c'est sûrement passager. Je regarderais ça ce soir donc, avec également l'ultime épisode de My So-Called Life (la vie est injuste) et le pilote de True Detective. À moins que je ne passe tout mon temps à Atlantic City et ça, c'est très probable. 



LA RÉPLIQUE
"This rocking chair is so pointy, it’s not giving me any room to express myself" - Hannah [Girls, S03E02]

Commentaires

Articles les plus consultés