4.12 Did I Stutter?


Résumé de l'épisode : Au petit matin, Michael découvre du ciment frais sur le parking, et suite aux conseils de Jim, il décide d’y mettre son visage, comme le font les véritables stars. Pour la postérité…
Michael : I can come back here, when I’m 100, and I can find that piece of cement and say “That’s me. Looks kids, your daddy left that face hole”.

En salle de conférences, Michael organisé une petite réunion car il cherche un moyen de rendre Dunder Mifflin plus énergique. Il force Stanley à participer mais ce dernier en a assez et envoie ballader Michael. Toby pense que Stanley mérite d’être réprimander pour son comportement mais Michael ne voit pas les choses de la même manière…
Michael : Stanley is beautiful, sassy, powerful black man… and you… You’re so white…
Michael demande à Stanley des excuses, mais ce dernier refuse, car il ne s’excuse jamais lorsqu’il pense avoir raison. Dwight conseille à Michael de lui laisser régler cette crise interne.
Dwight : Do it. Give. Me. Control. This office needs a strong man.

Tandis que Dwight supporte de plus en plus mal le couple Andy/Angela, Pam est dans l’obligation de porter une affreuse paire de lunettes car elle a oublié ses lentilles. Cela n’empêche pas Jim de continuer à lui faire de fausses propositions en mariage ! Mais lorsque Kevin commence à expliquer à Pam qu’il préfère les femmes à lunettes, elle décide de les enlever. Mais la réceptionniste n’y voit plus très clair...
Creed : A lot of jazz cats are blind. But they can play the piano like nobody’s business. I’d like to put the piano in front of Pam, without her glasses, and see what happens. I’d also like to see her topless.

De son côté, Andy a décidé de vendre sa voiture. Il finit par la vendre à Dwight qui veut s’en servir dans sa ferme. Mais en vérité, Dwight a juste l’intention de la revendre plus cher sur E-bay…
Quand à Toby, en prévision de son futur départ, il semble en vouloir à ses collègues. Après avoir encouragé Michael à punir Stanley, il va voir Ryan pour se plaindre de Jim, qui passe trop de temps avec la réceptionniste selon lui. Ryan doit donner un avertissement à Jim…

Pour régler le “cas Stanley”, Michael va demander les conseils de Darryl.
Michael : Have you ever been in a gang ?
Darryl : (décidant de jouer le jeu) Yes, I have.
Michael : I knew it !
Darryl conseille à Michael de punir Stanle à la manière des gangs, en utilisant la technique des « Fluffy Fingers ».

Finalement, Michael décide de faire semblant de renvoyer Stanley, pour lui donner une leçon.
Michael : I am serious. We are all serious. You are fired like a heart attack.
Mais la tension monte lorsque Stanley apprend la supercherie et commence à crier sur Michael. Les deux hommes s’affrontent et Michael demande à ses employés de sortir.
Kevin : It’s Michael versus Stanley, and it’s the Clash of the Titans !
Stanley explique à Michael qu’il ne le respecte pas et Michael pense que c’est parce qu’il ne le connaît pas assez. Ils finissent par se serrer la main et le combat s’arrange finalement à l’amiable…

Mon avis : Bien mieux que la semaine dernière, je trouve !

Un épisode au ton différent, plus sérieux. On sent un besoin de changement, les personnages évoluent. Après, on aime ou pas leur évolution.

Michael est moins caricatural, plus sur la défensive et touchant, tant il veut que ses employés l'aiment. J'adore sa relation avec Darryl, il croit tellement que c'est son pote ! Et Darryl joue le jeu !
La réaction de Stanley permet une belle confrontation, presque touchante, un véritable combat de titans comme dirait Kevin !

C'est une véritable zizanie à Dunder Mifflin, tout le monde se tire dans le dos.
Dwight fait un sale coup à Andy. Un Dwight très en forme, j'ai bien ri quand il chante ou quand il présente son schéma !
Quand à Toby, il balance Stanley à Michael et par sa faute, Jim reçoit un avertissement. J'ai toujours adoré Toby et je ne comprends pourquoi les scénaristes veulent donner une image de lui aussi négative alors qu'il quitte la série dans deux épisodes. A quoi bon ? Je ne comprends vraiment pas, Toby est vraiment troublant depuis "Night Out"...

Mais l'épisode a aussi quelques moments plus légers qui l'empêche de virer en dramédie. Pam et ses lunettes (pas utilise mais sympa), Andy et Angela, une réplique de Creed hilarante (comme toujours) et une scène d'ouverture un peu lourde mais qui m'a fait décrocher un sourire tellement Michael y est survolté !

Seul défaut : pas assez de Kelly ! J'y ai vraiment cru, surtout que Ryan était là et on aurait pu avoir une scène entre eux. Ou une scène entre Kelly et Darryl ! Ils sont toujours en couple, non ? On devrait pouvoir les voir quand même... La prochaine fois j'espère !

Bref, pour résumer, un épisode un peu plus sombre mais plus réaliste, plus juste que le précédent, où les personnages évoluent et ou on sent une période de changements. Voyons où tout cela va nous mener, car il ne reste que deux épisodes pour conclure cette saison inégale...

Commentaires

Articles les plus consultés